A l’écoute de nos ados : les Points d’Accueil Ecoute Jeunes

par | Nov 30, 2012 | Rencontres et portraits

[fvplayer src=”http://localhost/importglobal/wp-content/uploads/2013/06/2012_PAEJ_SD.mp4″ mobile=”http://localhost/importglobal/wp-content/uploads/2013/06/2012_PAEJ_Mobi.mp4″ splash=”http://localhost/importglobal/wp-content/uploads/2013/06/2012_PAEJ.jpg”]

Film réalisé avec les Points Accueil Ecoute Jeunes de Lorraine.

Les Points d’Accueil et d’Ecoute pour les Jeunes de Lorraine.
A leur création en 1996 (circ.DAS/BAG n °96-378) les « POINT ACCUEIL pour les jeunes de 10 à 25 ans » devaient être des structures d’accueil, d’écoute et de médiation familiale. Elles s’adressaient à ceux rencontrant des difficultés particulières : conflits familiaux, fugue, mal être, échec scolaire.
Quelques années plus tard, leur redéfinition par l’Etat (circulaire DGS/DGAS n°2002/145 du 15 mars 2002) décrit un dispositif unifié concernant les 10-25 ans : les « POINT ACCUEIL ECOUTE JEUNES ». Ils s’inscrivent dans la prévention des conduites à risques et des ruptures familiales au moment de l’adolescence ou de la période ‘jeune adulte’. Un PAEJ est considéré également comme un lieu de médiation des relations entre adolescents et adultes, notamment ses parents quelque soit la configuration de la famille.
Les professionnels qui y travaillent sont la plupart du temps des travailleurs sociaux ou des psychologues. Le professionnel offre de manière inconditionnelle un espace-temps, gratuit et anonyme, de telle sorte qu’une véritable rencontre soit possible avec le jeune. Celui-ci peut revenir plusieurs fois.

Les objectifs des PAEJ sont :
– d’accueillir et écouter les jeunes,
– de permettre aux parents inquiets au moment de l’adolescence ou en difficulté avec le jeune adulte de pouvoir continuer à l’accompagner, sans rupture, jusqu’à son autonomie,
– de soutenir l’adolescent ou le jeune adulte dans sa demande d’aide (y compris pour un hébergement temporaire),
– de l’orienter si nécessaire vers des services de droit commun ou plus spécialisés.

Les PAEJ sont des outils indispensables dans le cadre de la politique jeunesse et paradoxalement les difficultés financières menacent leur survie.
La Lorraine compte plus de 700 000 jeunes de 10 à 25 ans et nombreux sont ceux qui ont besoin d’un accueil, d’une écoute, d’une aide afin de se construire un avenir… Et vous? Quel avenir souhaitez-vous pour eux?