Après les 42h, que sont-ils devenus ? Halil

par | Avr 6, 2017 | Rencontres et portraits

Halil, Michel, Delal, Nadine,… Vous avez découvert leur parcours, leurs passions, leur personnalité lors du concours des « 42h et qu’ça buzz ! » mais que sont devenus ces habitants du quartier depuis ? Nous sommes allés à leur rencontre pour savoir ce qui a changé dans leur vie. Pour lancer cette série, nous avons retrouvé Halil Kutluata, jeune créateur d’entreprise.

Lors des « 42 et qu’ça buzz ! », Halil, alors 19 ans, était en plein travaux pour lancer son salon de thé. Aidé par sa famille, et surtout son père, il n’a pas échappé à quelques pépins, durant ces six mois : pas facile de gérer les conduites de gaz, de casser des murs et de s’occuper de la décoration du lieu.

Heureusement, il n’a pas eu le temps de gamberger pendant ces moments de préparation. « J’ai dû effectuer des stages et des formations, notamment une semaine à la Chambres des métiers, comme tout nouvel entrepreneur, et une autre à l’UMIH, le centre de formation professionnelle.»

Puis, Ufuk, nommé après son jeune frère, a ouvert ses portes, il y a à peine plus d’un mois. Juste à temps pour fêter son anniversaire. « C’est vrai que c’était une belle journée : je lançais le salon de thé et je célébrais mes 20 ans le même jour.» Depuis, l’affaire tourne et accueille même un public différent de celui auquel s’attendait Halil. « La vidéo des 42h m’a fait de la pub. Elle m’a permis d’attirer une clientèle qui n’a pas forcément l’habitude de manger turc.»

Certains y ont déjà pris leurs habitudes : une soupe ou un café pour bien débuter la journée avant de recharger les batteries à la pause déjeuner avec des crêpes et de finir le soir avec un bon thé. « Ca marche pas mal par le bouche à oreille pour le moment », précise le jeune propriétaire.

Pour mener à bien le projet, Halil s’est entouré de sa famille. « Mon père passe donner un coup de main de temps en temps mais c’est surtout ma mère qui est présente. C’est elle qui cuisine tous les bons petits plats que je propose. » En tout, Ufuk emploie quatre personnes. Un bon début avant de s’étendre ? « Je pense déjà à ouvrir une terrasse pour cet été et à varier la carte : on proposera des glaces, c’est indispensable ! »

Si vous ne vous souvenez plus du parcours d’Halil, il est grand temps pour vous de regarder de nouveau son portrait réalisé dans le cadre du festival “42h et qu’ça buzz !”

“Knit’s Island”, le jeu vidéo comme forme documentaire

“Knit’s Island”, le jeu vidéo comme forme documentaire

POSE B#04 | Quentin L'Helgoualc'h, co-réalisateur du documentaire "Knit's Island - L'île sans fin" avec Ekiem Barbier et Guilhem Causse. Présenté en compétition au Luxembourg City Film Festival, le long-métrage se déroule à l'intérieur du jeu vidéo en ligne DayZ,...

Pose B#03 M. Woods, cinéaste expérimental anti-Trump

Pose B#03 M. Woods, cinéaste expérimental anti-Trump

POSE B | Le vidéaste indépendant, d'avant-garde et artiste pluridisciplinaire M. Woods est l'invité de ce troisième épisode. Du 11 au 15 octobre 2023 se déroule la 25e édition du Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris. A cette occasion, nous...